Les aides et subventions pour refaire sa douche

C’est le moment pour vous d’apporter un coup de neuf à votre salle de bain ? Vous cherchez des aides pour rajeunir votre douche et consommer de manière éco-responsable ? Évidemment, le devis pour ces travaux de douche peut grimper plus rapidement que prévu et devenir très coûteux. Rassurez-vous, il est possible de restaurer votre douche sans vous ruiner grâce à un coup de pouce financier de l’État. Dans cet article, vous saurez comment obtenir les aides et les subventions pour moderniser votre douche en bonne et due forme.

Action Logement : l’organisme d’État offre une subvention inédite depuis 2019

action-logement-aide-nouveau

Si vous souhaitez renouveler vos douches, salles de bains ou sanitaires dans le but de bénéficier d’un logement plus autonome, l’aide à l’adaptation au logement au vieillissement mis en œuvre par Action Logement est faîte pour vous. Effectivement, cette aide financière vise à améliorer le quotidien des personnes âgées de plus de 70 ans ainsi que tous les salariés en perte d’autonomie. Le ministère du logement propose cette aide pour que les seniors puissent profiter de leur retraite à domicile. En somme, ce soutien s’adresse :

  • aux retraités d’une entreprise du secteur privé y compris agricole âgé de 70 ans et plus
  • aux salariés ou retraités d’une entreprise du secteur privé en situation de perte d’autonomie
  • aux personnes âgées de 70 ans et plus, hébergées chez un parent salarié d’une entreprise du secteur privé
  • aux propriétaires bailleurs dont le locataire correspond à l’un des deux premiers profils ci-dessus.

Les conditions d’éligibilité

Pour en bénéficier, les conditions fixées par Action Logement sont les suivantes :

  • Les revenus doivent être inférieurs aux plafonds de ressources seuil des ménages modestes.
  • De plus, la résidence de la personne éligible doit être le logement principal. Si ce n’est pas le cas, le salarié hébergeant son parent en perte d’autonomie peut demander l’aide pour sa résidence principale.
  • Quant au logement, il doit faire partie du parc privé et situé sur le territoire français en métropole ou dans les DOM-TOM. Enfin, la dernière modalité choisie par le gouvernement consiste à faire appel à un professionnel qualifié Qualibat et agréé.

5000€ pour une douche sécurisée : Testez votre éligibilité !

logo-actionlogement

Quels types de rénovation ?

Ainsi, vous pourrez envisager trois différents types d’aménagements en fonction de vos besoins et de votre salle de bain. La première solution est la fourniture et la pose d’une douche à l’italienne avec receveur de douche antidérapant. Si la priorité pour vous est un autre élément de votre logement, vous avez le choix entre le même dispositif (fourniture et pose) d’un lavabo adapté aux personnes à mobilité réduite ou bien d’une cuvette de w.c. rehaussée avec le réservoir et la barre d’appui. Action Logement garantie pour compléter le financement des travaux dépendant de la rénovation de votre douche. Par exemple, les installations de sièges de douches, de revêtements de sols et murs, les éclairages de sécurité font partie dans l’aide pour une facture maximum de 50 % de la valeur des travaux principaux.

Une subvention accessible à tous

Effectuez la démarche administrative pour cette aide de manière cumulée avec les autres subventions telles que Anah, la CNAV ou encore l’aide départementale. Cette aide annoncée depuis septembre 2009 permet de développer le crédit d’impôt accessibilité. Si vous vivez seul(e) et que vos revenus n’excèdent pas 2307 euros par mois en Île-de-France, cette aide vous est dédiée. Rendez-vous directement sur le site du Ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales pour commencer les démarches administratives.

Le crédit d’impôt : accessibilité

En raison de la nature des travaux, rafraîchir votre salle de bain est un projet qui fait partie des travaux dits « d’accessibilité ». Ces aménagements appellent à un crédit d’impôt à hauteur de 25 % pour l’installation d’une cabine de douche par exemple. En d’autres termes, ce service d’appui fiscal prend en charge le remboursement jusqu’à 25 % le coût du matériel et de la pose. Ces subventions s’adressent directement aux seniors dépendants et aux personnes en situation de handicap. Elles peuvent s’élever jusqu’à 5 000 € pour une personne seule et de 10 000 € pour un couple. Les montants qui sont éligibles appartiennent donc à deux catégories distinctes. D’une part, les travaux qui facilitent l’accès au logement comme les éviers et lavabos réglables, les siphons déporté et les sièges de douches murales entre autres. D’autre part, les agencements qui pallient la perte d’autonomie à l’image des bacs de douches extra-plats, les systèmes de motorisation de volet, les revêtements de sol antidérapant.

aide-accessibiliteCondition d’éligibilité du crédit d’impôt

Lorsque vous voulez entreprendre ce type de travaux pour votre salle de bain, vous devrez remplir les conditions suivantes :

  • le logement est le lieu de résidence principale
  • les travaux à réaliser facilitent la mobilité d’une personne âgée ou handicapée
  • une seule entreprise s’engage pour tous les travaux
  • la date butoir de facturation sera le 31 décembre 2020

Néanmoins, pour obtenir ce privilège fiscal en adaptation logement, un membre du foyer fiscal ou vous-même répondrez à un de ces trois critères mis en avant par le gouvernement :

  • bénéficier d’une pension d’invalidité pour accident de travail ou d’une pension militaire d’invalidité et des victimes de la guerre, de 40 % au moins
  • être titulaire de la carte « mobilité inclusion » mentions « invalidité », » priorité » ou « stationnement pour personnes handicapées »
  • bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Comment obtenir ce privilège fiscal ?

En outre, sachez que ces aides pour votre douche sont majorées de 400 € par personne à charge et cette majoration s’élève à la moitié pour une garde alternée. La démarche administrative se résume à remplir la déclaration n° 2042 RICI. Vous retrouverez également, le coût des équipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées en ligne. Prenez le soin garder à jours tous les documents relatifs aux factures de l’entreprise qui optimise votre salle de bain avec les éléments suivants : adresse de réalisation des travaux, leur nature et la date du paiement, la désignation et le prix unitaire des équipements.

Rénover votre salle de bain avec l’ANAH

logo-anah

L’Agence nationale de l’habitat est un acteur majeur pour la cohésion des territoires. L’Anah joue un rôle clé en proposant des aides au financement des travaux d’aménagement notamment en raison de la transition écologique. Comment l’ANAH peut-elle vous aider ?

Le montant des travaux assuré par l’agence peut atteindre 50 % de la totalité hors taxes. La finalité est similaire aux aides précédentes : vous permettre de vivre dans un espace agréable, fonctionnel qui sera personnalisé par rapport à vos besoins. Les installations sont du même ordre. Elles comprennent aussi tout le pôle de rénovation du réseau d’eau et d’électricité. Si bien que l’avantage considérable avec l’ANAH, c’est que si vos travaux participent significativement à l’effort de réduction d’énergie, vous profiterez de la prime « Habiter mieux » cumulable avec les autres aides. Cette prime s’applique à partir de 25 % de baisse.

Les différents échelons du soutien de l’ANAH

L’ANAH attribue ces subventions et aides pour votre salle de bain en conséquence si vous êtes propriétaires de plus de 60 ans avec des revenus modestes. Les situations pour en tirer parti sont relatives à votre revenu fiscal. C’est-à-dire que pour un revenu inférieur à 20 470 € en Île-de-France et 14 790 € en province, la personne vivant seule peut espérer un financement à hauteur de 50 % du montant total hors taxe, dans la limite de 10 000 €. Dans le second cas pour un revenu inférieur à 24 918 € pour une personne seule en Île-de-France et 18 960 € en province, les subventions de rénovation de la salle de bain seront de 35 % du montant total des travaux hors taxe, dans la limite de 7 000 €.

Les prérequis à l’aide de l’ANAH

Prévoyez alors votre budget, car vous recevrez cette aide exclusivement en fin d’installation. N’oubliez pas que les aménagements doivent être sous la direction de professionnels exceptés pour l’autoréhabilitation accompagnée. De surcroît, vous ne pourrez demander cette aide pour une somme inférieure à 1500 €. La réalisation comme annoncée en amont et la présentation des factures sont primordiales. Toutefois, il est possible de se tourner vers l’ANAH pour faire valoir une avance et débuter les travaux.

5000€ pour une douche sécurisée : Testez votre éligibilité !

La Caisse de Retraite

Dès que vous appartenez au régime général de la retraite (également pensionnés civils ou ouvriers retraités de l’État), une multitude de subventions assurées par l’État vous reviennent de droit. En l’occurrence, votre caisse de retraite est un moyen de payer une part des travaux que vous souhaitez entreprendre. Il s’agit dans ce cas de l’isolation thermique de votre logement, de l’aménagement des sanitaires et toilettes, du changement de revêtement de sol, de la motorisation des volets roulants. L’amélioration de l’accessibilité de votre logement en sera la principale motivation. La somme de l’aide est évaluée par rapport au montant des travaux, de vos ressources et de celles de la personne avec laquelle vous vivez en couple jusqu’à 3 500 €. N’hésitez pas à contacter votre caisse de retraite pour savoir la hauteur du plafond applicable.

cnav-logo

De ce fait et de façon à ce que vous optimisiez le confort de votre logement, trois offres sont disponibles :

Le kit prévention

Tout d’abord le « kit prévention » est une subvention forfaitaire qui vous sera attribuée selon vos revenus à partir de 55 ans. En fonction du type de travaux, la somme versée par l’aide de la caisse retraite varie. L’Assurance retraite peut vous accompagner pour l’achat et la pose d’aides techniques ainsi que pour des travaux d’aménagement. Attention tout de même, vous ne devez pas : percevoir ou être éligible à la prestation spécifique dépendance (PSD), l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP), la prestation de compensation du handicap (PCH) ou la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation veuvage, l’hospitalisation à domicile ; être hébergé dans une famille d’accueil.

L’aide habitat

La deuxième aide proposée par la Caisse de Retraite est « l’aide habitat ». Elle s’applique à votre résidence principale et aux pièces de vie habituelles, mais aussi à une autre résidence si vous vous engagez à y habiter dans les 12 mois suivants la fin des travaux. Vous pouvez y prétendre que vous soyez propriétaire, usufruitier, locataire ou logé à titre gratuit (après accord du propriétaire). Comme pour le kit prévention, le montant de l’aide est déterminé en fonction du montant des travaux et de vos ressources, dans la limite du plafond défini par l’Assurance retraite. Selon votre situation, les subventions suivront l’ordre suivant jusqu’à 65 % du coût des travaux :
– 3 500 € max pour une personne seule dont les ressources brutes mensuelles sont inférieures à 902 € (1 563 € pour un couple).
– 3 000 € pour une personne seule gagnante moins de 1 150 € (1 835 € pour un couple).
– 2 500 € pour des ressources inférieures à 1 435 € (2 153 € pour un couple).

L’offre « Bien chez moi »

La troisième aide proposée relève de l’opération « Bien chez moi ». Si vous êtes anciens salariés du privé, il faudra contacter Agirc-Arrco. Il s’agit d’un diagnostic établi par un expert diplômé d’État ou un ergothérapeute ayant pour mission de définir vos besoins de manière complète et détaillée. Vous gagnerez des éléments clés et des solutions d’aménagement pour seulement 15 € afin de prendre de l’avance sur les futures évolutions de votre logement. En vue de prolonger l’autonomie des retraités, c’est à partir de 75 ans, si vous percevez une retraite complémentaire, que vous pouvez bénéficier du programme « Bien chez moi ». Dans le cas de travaux l’ergothérapeute pourra mettre en lumière vos difficultés d’accessibilité par rapport à votre lieu de vie. En définitive, vous saurez concrètement quels travaux sécurisants faire en priorité.

Les critères d’éligibilité

Au-delà de 60 ans et si vous éprouvez de grandes difficultés, votre département et vous pouvez jouir de l’Allocation personnalisée d’Autonomie à domicile. Cette subvention pour mettre en place vos travaux de douche et de salle de bain est accessible à tous les séniors, et ce sans conditions de revenus. Bien entendu, l’attribution fonctionne sur la même logique : plus vos ressources sont faibles, plus l’allocation sera élevée. L’APA est un levier pratique pour réaliser vos projets et rafraîchir votre salle d’eau à votre guise. La grille d’attribution préétablie par l’équipe médico-sociale du département prend en compte le niveau de dépendance de la personne dans le besoin sur une échelle de 1 à 4, ce dernier étant le degré maximal.

Les APA se déclinent sous deux formes :

  • L’APA à domicile pour les personnes âgées qui vivent chez elles ou chez un accueillant familial. Vous pourrez vous lancer dans des travaux tels que le matériel, comme des barres d’appui, des rampes, ou de la téléassistance ; les travaux d’aménagement pour le logement parmi de nombreuses aides de l’ordre de l’assistance hygiène et alimentaires.
  • L’APA à l’établissement si le senior vit en EHPAD. Dans un souci d’équité, la somme maximale de l’aide ne dépasse pas les plafonds correspondant à l’échelle de dépendance.
personnes-agees-domicile

Les aides et subventions pour refaire sa douche : résumons !

Pour conclure, de nombreuses possibilités s’offrent à vous, quelle que soit votre situation. En effet, l’État met en œuvre des solutions efficaces d’aides et de subventions concrètes auxquelles vous accédez très rapidement. Il ne tient qu’à vous de bâtir vos projets de rénovation pour allier sécurité, confort, modernité à une consommation consciente de nos enjeux environnementaux.

Chez EasyShower, installateur agréé Action Logement, nous serons ravis de personnaliser vos équipements douche et salle de bain. Pour cela, nous vérifions ensemble votre d’éligibilité et pouvez économiser jusqu’à 5000 €.

5000€ pour une douche sécurisée : Testez votre éligibilité !

logo-actionlogement